Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ukraine : L'objectif européen de livraisons de céréales irréalisable à ce stade, selon la Pologne

reuters.com  |   |  312  mots
L'objectif europeen de livraisons de cereales irrealisable a ce stade, selon la pologne[reuters.com]
(Crédits : Leah Millis)

par Marek Strzelecki et Anna Koper

VARSOVIE (Reuters) - L'objectif de l'Union européenne d'acheminer 20 millions de tonnes de céréales hors d'Ukraine d'ici la fin juillet n'est pas réalisable dans la mesure où peu de progrès ont été réalisés dans la mise en œuvre des solutions européennes et américaines aux problèmes logistiques actuels, a déclaré mardi le ministre polonais de l'Agriculture..

Dans une interview à Reuters, Henryk Kowalczyk a accusé Bruxelles d'accorder peu d'aide à la Pologne.

La Pologne tente d'acheminer les céréales ukrainiennes par voie ferroviaire, en raison du blocus maritime russe.

Cette alternative est précaire car les transports terrestres n'offrent qu'une fraction de la capacité de livraison qui était disponible dans les ports ukrainiens avant la guerre. Les contrôles aux frontières et les différences de modalités entre les chemins de fer ukrainiens et européens ajoutent à ces problèmes.

"À ce stade, l'objectif de l'UE est irréaliste. Si nous avions commencé à avancer à la mi-mai, cela aurait été très difficile, mais nous aurions pu nous en approcher", a déclaré Henryk Kowalczyk.

Un porte-parole de la Commission européenne n'était pas immédiatement disponible pour un commentaire.

Varsovie affiche une capacité de transport pouvant atteindre 1,5 million de tonnes de céréales par mois, mais cet engagement représente un défi logistique notable.

"Je ne cesse de lancer des appels, nous avons besoin de chargeurs de grains mobiles.... Ils devraient être placés aux frontières ou aux points de rechargement, là où se termine l'écartement des rails... Il faut aussi des conteneurs, qui permettent un transbordement rapide aux frontières et dans les ports", a affirmé le ministre de l'Agriculture.

(Reportage Marek Strzelecki et Anna Koper; rédigé par Marek Strzelecki; version française Alizée Degorce, édité par Sophie Louet)