Téléchargez
notre application
Ouvrir

La double menace inflation-récession fait reculer les actions en Europe

reuters.com  |   |  347  mots
Les bourses europeennes reculent en debut de seance[reuters.com]
(Crédits : Peter Nicholls)

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent en début de séance mercredi dans le sillage du repli de Wall Street et des grandes places asiatiques, les craintes liées à l'inflation et à son impact sur l'économie ayant repris le dessus après un bref répit.

À Paris, le CAC 40 perd 0,5% à 6.055,57 points vers 07h40 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,33% et à Francfort, le Dax recule de 1,08%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,71%, le FTSEurofirst 300 de 0,49% et le Stoxx 600, qui restait sur trois séances consécutives de hausse, abandonne 0,63%.

À Wall Street, l'indice Standard & Poor's 500 a abandonné 2,01% mardi et le Nasdaq Composite 2,98% en réaction à la dégradation plus marquée qu'anticipé du moral des ménages américains en juin, qui a ravivé les craintes de récession.

Celles-ci pèsent sur les secteurs cycliques comme l'automobile, dont l'indice Stoxx européen perd 2,11%, ou les hautes technologies (-1,64%).

Parmi les plus fortes baisses du CAC 40 à Paris, Stellantis abandonne 2,5% et Renault 2,49%.

La première estimation de l'inflation en Allemagne en juin sera connue à 12h00 GMT; en attendant, les chiffres du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie publiés en début de journée, qui montrent une baisse de 0,1% des prix par rapport à mai, favorisent le recul des rendements obligataires.

En Espagne, l'inflation a atteint 10% en rythme annuel aux normes européennes IPCH et 10,2% aux normes nationales, son plus haut niveau depuis 1985.

Les investisseurs suivront aussi, à partir de 13h00 GMT, l'intervention de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, lors d'un débat avec ses homologues de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, et de la Banque d'Angleterre, Andrew Bailey, dans le cadre du Forum des banques centrales à Sintra, au Portugal.

Dans l'actualité des résultats, H&M, le numéro deux mondial de l'habillement gagne 3,3% après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

À Paris, TotalEnergies se distingue avec une hausse de 1,74% en profitant du relèvement de la recommandation de Bernstein à "surperformance".

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Kate Entringer)