Téléchargez
notre application
Ouvrir

Six morts lors de manifestations au Soudan

reuters.com  |   |  276  mots
Quatre morts lors de manifestations au soudan[reuters.com]
(Crédits : Mohamed Nureldin Abdallah)

KHARTOUM (Reuters) - Six manifestants ont été tués jeudi au Soudan lors de manifestations contre le général Abdel Fattah al-Burhane, dont la population réclame la destitution huit mois après le putsch d'octobre 2021, selon des sources médicales.

Les forces de sécurité s'étaient déployées en nombre et l'accès à internet avait été coupé en cette journée de mobilisation.

Les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau à Khartoum, et ont ouvert le feu à Omdurman, ville voisine de la capitale, ont déclaré des témoins.

Quatre personnes ont été tuées à Omdurman, une a succombé à Kharthoum et un enfant a trouvé la mort à Bahri.

Des manifestants avaient bloqué certaines des principales artères de la capitale avec des pierres et des pneus en feu.

Les deux sociétés de télécommunications privées du Soudan, s'exprimant sous couvert d'anonymat, ont affirmé que les autorités leur avaient ordonné de couper une nouvelle fois l'accès à Internet jeudi.

Mercredi, des médecins ralliés au mouvement de protestation ont déclaré que les forces de sécurité avaient abattu un enfant lors de manifestations à Bahri.

Les autorités soudanaises n'ont fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Les autorités ont été appelées à respecter leur engagement concernant le droit de réunion pacifique, a déclaré l'envoyé des Nations unies au Soudan, Volker Perthes.

"La violence contre les manifestants ne sera pas tolérée", a-t-il ajouté.

(Reportage El Tayeb Siddig et Khalid Abdelaziz; rédigé par Aidan Lewis; version française Alizée Degorce, édité par Sophie Louet)