Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Union européenne demande à la Grèce de mettre fin aux expulsions "violentes" de migrants

reuters.com  |   |  222  mots
L'union europeenne demande a la grece de mettre fin aux expulsions violentes de migrants[reuters.com]
(Crédits : Pool)

BRUXELLES (Reuters) - La commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a demandé jeudi à la Grèce de mettre fin aux expulsions "violentes" de migrants au risque de perdre ses aides financières.

Athènes a durci sa politique migratoire l'année dernière, augmentant les patrouilles terrestres et maritimes, prolongeant une clôture près de sa frontière avec la Turquie et installant de nouveaux camps ultra-sécurisés sur l'île de Samos.

La Grèce a nié à plusieurs reprises les accusations de "refoulement" des demandeurs d'asile, affirmant intercepter les bateaux en mer pour protéger ses propres frontières et celles du bloc européen.

"La protection de la frontière extérieure de l'UE contre les entrées illégales est une obligation. Mais les expulsions violentes et illégales de migrants doivent cesser, maintenant", a déclaré Ylva Johansson, après une rencontre avec des ministres grecs.

Selon l'agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), environ 47.000 personnes ont rejoint l'Europe par la mer depuis le début de l'année, et les pénuries alimentaires causées par la guerre en Ukraine risquent d'accroître ce nombre à plus de 150.000 cette l'année.

(Reportage de Gabriela Baczynska ; Reportage supplémentaire de Karolina Tagaris ; version française Dina Kartit, édité par Sophie Louet)