Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ethiopie : Attaque présumée de l'Armée de libération oromo, 338 morts

reuters.com  |   |  153  mots
Ethiopie: attaque presumee de l'armee de liberation oromo, 338 morts[reuters.com]
(Crédits : Tiksa Negeri)

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Au moins 338 personnes ont été tuées début juin, dans la région occidentale d'Oromiya, en Ethiopie, dans une attaque imputée par les autorités à l'Armée de libération oromo (OLA), a annoncé jeudi la porte-parole du Premier ministre Billene Seyoum.

"Selon des informations reçues hier provenant de la région d'Oromiya, le nombre de victimes identifiées à ce jour s'élève à 338", a-t-elle dit à la presse.

Des membres des ethnies Oromos, Amharas et Gumuz figurent parmi les victimes, a-t-elle précisé, accusant l'Armée de libération Oromo (OLA), branche armée du Front de libération oromo qui a rejoint le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF).

Le groupe a nié toute implication et demandé une enquête indépendante.

(Reportage d'Addis Abeba et de Duncan Miriri, Rédaction de Hereward Holland ; version française Dina Kartit, édité par Sophie Louet)