Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Russie intensifie son offensive sur le front du Donbass

reuters.com  |   |  477  mots
La russie intensifie son offensive sur le front du donbass[reuters.com]
(Crédits : Sputnik)

par Pavel Polityuk

KYIV (Reuters) - La Russie intensifie son offensive dans l'est de l'Ukraine, où les forces ukrainiennes disent opposer une forte résistance et continuer à tenir la ligne de front.

De violents combats ont été rapportés mardi sur les lignes de front près de la ville de Donetsk, où les forces russes lancent des vagues d'assaut aérien et terrestre, appuyées par l'artillerie.

Pavlo Kyrylenko, gouverneur de la province de Donetsk, qui constitue avec celle de Louhansk la région industrielle du Donbass, a fait état de bombardements constants le long de la ligne de front et de multiples frappes aériennes russes.

"L'ennemi ne rencontre aucun succès. La région de Donetsk tient bon", a-t-il dit à la télévision ukrainienne.

L'armée ukrainienne a déclaré avoir repoussé des attaques terrestres en direction des villes de Bakhmout et Avdiivka et avoir neutralisé des unités de reconnaissance russes.

Côté russe, le dirigeant tchétchène Ramzan Kadirov a annoncé la prise par ses troupes d'une usine en bordure de la ville de Soledar. D'autres forces pro-russes ont assuré procéder au "nettoyage" du village de Pisky.

Les médias russes ont rapporté que des mercenaires du groupe Wagner avaient pris position près de Bakhmout.

Certains sites pris pour cible par la Russie, comme Peksy, ont été fortifiés par les forces ukrainiennes à l'aide de tunnels et de tranchées.

Les services de renseignement britanniques, qui aident l'Ukraine, estiment que l'assaut en direction de Bakhmout est l'opération la plus réussie des forces russes depuis ces trente derniers jours, mais ajoutent que ces dernières n'ont avancé que d'une dizaine de kilomètres. Ils assurent que les forces russes n'ont pas progressé de plus de trois km dans les autres secteurs sur la même période.

La Russie, qui a déclenché l'invasion de l'Ukraine le 24 février dernier, s'est fixé pour objectif de conquérir la totalité du Donbass au nom des forces séparatistes pro-russes.

Dans le sud de l'Ukraine, les administrations installées par les forces occupantes russes entendent organiser des référendums sur l'intégration de ces régions à la Russie.

Redoutant apparemment le risque d'une contre-offensive ukrainienne, la Russie a renforcé sa présence et ses défenses dans le Sud au cours du week-end, selon les Britanniques.

Aucun camp ne communique sur le nombre de militaires tués ou blessés depuis le début de la guerre, qualifiée par le Kremlin d'"opération militaire spéciale", mais les pertes seraient très lourdes.

Colin Kahl, sous-secrétaire d'Etat américain à la Défense, a estimé lundi que la Russie avait perdu entre 70.000 et 80.000 soldats, tués ou blessés, depuis février.

(Rédactions de Reuters, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Kate Entringer)