Téléchargez
notre application
Ouvrir

Cisjordanie : Quatre Palestiniens tués par les forces israéliennes

reuters.com  |   |  337  mots
Trois palestiniens tues lors d'un raid israelien a naplouse[reuters.com]
(Crédits : Raneen Sawafta)

par Ali Sawafta

NAPLOUSE, Cisjordanie (Reuters) - Les forces de sécurité israéliennes ont annoncé mardi avoir tué lors d'une fusillade à Naplouse, en Cisjordanie, un commandant du Fatah et un autre membre du groupe palestinien, un incident qui a provoqué des heurts durant lesquels, selon les Palestiniens, deux adolescents ont été abattus.

Le domicile d'Ibrahim al Naboulsi, haut commandant des brigades des Martyrs d'Al Aksa recherché de longue date par les autorités israéliennes, a été encerclé par les forces de sécurité israéliennes.

D'après Tsahal, Ibrahim al Naboulsi s'est barricadé à l'intérieur de sa maison, refusant de se rendre, avant d'être abattu, ainsi qu'un autre combattant, durant une fusillade avec les forces de sécurité israéliennes.

Ibrahim al Naboulsi appartenait à la "brigade de Naplouse", une alliance de groupes armés palestiniens, parmi lesquels le Djihad islamique, qui a combattu l'Etat hébreu de vendredi à dimanche dans la bande de Gaza avant l'entrée en vigueur d'une trêve.

Quelques heures après la mort d'Ibrahim al Naboulsi, des dizaines de milliers de personnes ont assisté à ses funérailles et appelé à des représailles.

Des heurts ont éclaté par la suite entre manifestants palestiniens et soldats israéliens, qui ont tiré à balles réelles pour répondre à des jets de pierres et d'explosifs.

Un adolescent de 16 ans a été tué lors de ces troubles, a déclaré le Djihad islamique.

Un autre adolescent, âgé de 17 ans, a succombé à ses blessures après avoir été atteint par des tirs de l'armée israélienne à Hébron, ont indiqué des représentants des services de santé palestiniens.

L'armée israélienne a dit avoir répondu à une "violente émeute", confirmant avoir atteint par balle un individu.

Les autorités sanitaires palestiniennes ont confirmé les quatre décès et ajouté que les heurts avaient aussi fait 40 blessés.

(Reportage Ali Sawafta à Naplouse, Nidal al-Mughrabi à Gaza et Maayan Lubell à Jérusalem; version française Elitsa Gadeva et Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)