Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ferrovial étudie des options pour sa participation dans l'aéroport de Heathrow

reuters.com  |   |  536  mots
Ferrovial etudie des options pour sa participation dans l'aeroport de heathrow[reuters.com]
(Crédits : Sergio Perez)

par Isla Binnie, Andres Gonzalez et Pamela Barbaglia

LONDRES (Reuters) - Le groupe espagnol Ferrovial étudie des options pour sa participation de 25% dans l'aéroport londonien de Heathrow, ont déclaré deux sources à Reuters, et a mené des entretiens préliminaires avec des conseillers externes sur l'avenir de sa présence au capital du principal aéroport britannique.

Ces discussions préliminaires surviennent alors que le fonds Ardian a fait part de son intérêt pour cette participation. La société française de capital-investissement a sollicité ses propres conseillers sur l'hypothèse d'une proposition conjointe avec le Fonds d'investissement public saoudien, a-t-on appris des sources et d'une autre personne au fait du dossier.

Ferrovial, principal actionnaire de Heathrow, n'a pas encore pris de décision définitive et les discussions pourraient ne pas déboucher sur une vente, ont indiqué toutes ces sources.

Le titre de la société espagnole, cotée à Madrid, a clôturé sur une hausse de 3,7%, alors qu'il progressait d'environ 0,3% avant que Reuters ne fasse état de ces discussions.

Ferrovial et Ardian ont décliné des demandes de commentaire. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du fonds saoudien.

Heathrow vaut environ 24,3 milliards d'euros, dette comprise, selon des calculs effectués en mai dernier par des analystes de JPMorgan. La banque estime à 611 millions d'euros la valeur nette de la participation de Ferrovial dans l'aéroport londonien.

Parmi les plus fréquentés au monde, le principal aéroport britannique a été lourdement affecté par les mesures de confinement imposées durant la crise sanitaire du coronavirus.

En juillet, comme d'autres aéroports européens, Heathrow a demandé aux compagnies aériennes de cesser de vendre des billets estivaux et de limiter le nombre de passagers afin de réduire les files d'attente, les retards dans l'acheminement des bagages et les annulations de vols, dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre face au rebond de la demande pour les voyages.

Deuxième actionnaire de l'aéroport londonien avec une participation de 20%, Qatar Investment Authority (QIA) a refusé de commenter les informations de Reuters.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), le fonds singapourien GIC et China Investment Corporation, autres actionnaires importants de Heathrow, n'ont pas pu être joints dans l'immédiat.

Ardian s'est associé en 2015 à Crédit Agricole pour acquérir une participation de 49% dans 2i Aeroporti, l'un des plus grands réseaux aéroportuaires d'Italie, avec des participations indirectes dans les aéroports milanais Malpensa et Linate, entre autres.

Une source distincte qui a travaillé en 2006 sur l'entrée de Ferrovial au capital de Heathrow a déclaré que le conseil d'administration du groupe espagnol avait fréquemment revu sa stratégie au fil des ans mais n'était jamais parvenu à un consensus sur la vente de la participation.

Cette source a ajouté qu'Ardian avait effectué une première approche auprès de Ferrovial l'année dernière, mais que les discussions n'avaient pas avancé.

Heathrow a fait savoir l'an dernier qu'il ne s'attendait pas à une reprise complète du trafic avant 2026.

(Reportage Isla Binnie, Andres Gonzalez et Pamela Barbaglia; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)