Téléchargez
notre application
Ouvrir

RDC : Plus de 800 détenus s'évadent d'une prison après une attaque

reuters.com  |   |  272  mots
Rdc: des centaines de detenus s'evadent d'une prison apres une attaque[reuters.com]
(Crédits : Djaffar Sabiti)

BENI, République démocratique du Congo (Reuters) - Plus de 800 détenus se sont évadés d'une prison de la ville de Butembo, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), à la suite d'une attaque menée dans la nuit de mardi à mercredi par un groupe armé, ont annoncé les autorités locales.

Deux policiers ont été tués et une partie de la prison a été incendiée lors de l'attaque, a déclaré Antony Mwalushayi, porte-parole de l'armée congolaise dans la province du Nord-Kivu.

Le porte-parole n'a pas précisé le nombre d'évadés mais la directrice de la prison, Brunelle N'kasa, a déclaré par la suite à Reuters que seuls 58 des 874 détenus étaient encore derrière les barreaux.

Antony Mwalushayi a mis en cause les Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe armé ougandais qui a des liens avec le groupe djihadiste Etat islamique (EI) et a commis de nombreux massacres dans l'est de la RDC depuis la fin des années 1990.

Selon le porte-parole de l'armée, au moins 80 combattants ont participé à l'attaque contre la prison.

Le maire de Butembo, Mowa Baeki-Telly, a appelé les habitants de la ville à remettre aux autorités les détenus qu'ils seraient amenés à capturer.

Les évasions sont fréquentes dans les régions de l'est du Congo en proie depuis des décennies à des violences à caractère ethnique et où sévissent de nombreux groupes armés.

(Reportage Erikas Mwisi Kambale et Fiston Mahamba, rédigé par Alessandra Prentice, version française Tangi Salaün, édité par Kate Entringer et Jean-Stéphane Brosse)