Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street monte, soulagement sur l'inflation américaine

reuters.com  |   |  311  mots
Wall street ouvre en hausse[reuters.com]
(Crédits : Lucas Jackson)

PARIS (Reuters) - Wall Street grimpe en début de séance mercredi après la publication des chiffres mensuels de l'inflation aux Etats-Unis, qui montrent une augmentation plus lente que prévu de l'indice des prix à la consommation, ce qui incite les investisseurs à revoir à la baisse leurs anticipations sur les taux de la Réserve fédérale.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 1,55% à 33.282,45 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,73% à 4.193,58 points.

Le Nasdaq Composite prend 2,2% à 12.766,89 points.

L'indice des prix à la consommation a stagné en juillet et affiche une hausse de 8,5% sur un an alors que le consensus Reuters tablait sur une augmentation de 0,2% d'un mois sur l'autre et de 8,7% en rythme annuel.

L'indice "core CPI", qui exclut l'énergie et les produits alimentaires a augmenté de 5,9%, comme en juin, quand le consensus le donnait à +6,1%.

Les contrats à terme sur les taux des fonds fédéraux, reflet des anticipations des investisseurs en matière d'évolution de la politique monétaire de la Fed, traduisent désormais une probabilité de 33,5% d'un relèvement du taux des "fed funds" de 75 points de base en septembre, contre 67,5% auparavant.

"Les signes de ralentissement du taux d'inflation offrent l'espoir que la remontée des taux de la Fed n'aura pas besoin d'aller aussi loin qu'on le pensait", a déclaré Mike Owens chez Saxo Markets.

La hausse des marchés "pourrait être de courte durée (...) un mois de données ne changera pas l'attitude 'hawkish' actuelle de la Fed, celle-ci restant fidèle à sa mission de faire baisser l'inflation," a toutefois ajouté le trader.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans perd près de huit points de base à 2,7152% et le deux ans chute de 16 points à 3,117%

Les valeurs technologiques comme Apple, Alphabet ou Amazon gagnent de 1,9% à 3%.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)