Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Grande-Bretagne étudie des mesures pour réduire la facture énergétique de certaines industries

reuters.com  |   |  364  mots
La grande-bretagne etudie des mesures pour reduire la facture energetique de certaines industries[reuters.com]
(Crédits : John Geddie)

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne envisage des mesures de soutien pour la réduction de la facture énergétique des industries à forte consommation d'énergie, telles que l'acier et le ciment, afin de soutenir des centaines d'entreprises confrontées à des prix record, a déclaré le gouvernement britannique vendredi.

Cette décision intervient quelques semaines avant l'entrée en fonction d'un nouveau Premier ministre, dans un contexte marqué par les craintes d'une longue récession et d'une inflation galopante - principalement liée à la hausse des prix de l'énergie.

Le gouvernement britannique a déclaré étudier un plan de soutien qui pourrait faire passer l'exonération de certains coûts de 85% à 100%.

"Face à des prix mondiaux de l'énergie qui atteignent des niveaux record, il est essentiel que nous examinions ce que nous pouvons faire de plus pour offrir un avenir compétitif à ces industries stratégiques, afin de réduire les coûts de production et de protéger les emplois dans tout le Royaume-Uni", a déclaré le secrétaire d'État aux Affaires, à l'Énergie et à la Stratégie industrielle Kwasi Kwarteng.

Ces mesures, qui pourraient aider quelque 300 entreprises et 60.000 emplois, visent à répondre aux prix de l'électricité industrielle plus élevés en Grande-Bretagne qu'ailleurs en Europe, a déclaré le ministère.

Les prix de gros du gaz au Royaume-Uni restent élevés après avoir atteint des sommets à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

L'industrie sidérurgique a salué les propositions, qualifiant la consultation d'"étape importante" qui devrait apporter un soulagement bien nécessaire dans des "circonstances extrêmement difficiles".

"Le lancement de cette consultation donne au futur gouvernement la possibilité d'introduire ce régime compte tenu des prix élevés actuels de l'électricité", a déclaré Gareth Stace, directeur général de l'organisme industriel UK Steel, dans un communiqué.

Cette décision intervient quatre mois après que le gouvernement a prolongé de trois ans un régime de compensation qui offrait aux entreprises grandes consommatrices d'énergie un soutien pour les coûts d'électricité.

(Reportage Farouq Suleiman et Sachin Ravikumar ; version française Dagmarah Mackos, édité par Kate Entringer)