Téléchargez
notre application
Ouvrir

Iran : La presse conservatrice félicite l'agresseur de Salman Rushdie

reuters.com  |   |  278  mots
Iran: la presse conservatrice felicite l'agresseur de salman rushdie[reuters.com]
(Crédits : Eduardo Munoz)

(Reuters) - Plusieurs journaux iraniens ultra-conservateurs ont fait l'éloge samedi de l'homme qui a poignardé et grièvement blessé la veille l'écrivain Salman Rushdie aux Etats-Unis.

L'Iran n'a pas encore réagi officiellement à l'attaque contre Salman Rushdie, qui a été touché au cou et au torse vendredi lors d'une conférence dans l'État de New York.

"Mille bravos (...) à la personne courageuse et obéissante qui a attaqué l'apostat et le démon Salman Rushdie à New York", écrit le journal Kayhan, dont le rédacteur en chef est nommé par le Guide suprême Ali Khamenei.

"La main de l'homme qui a déchiré le cou de l'ennemi de Dieu doit être embrassée", ajoute-t-il.

Le 14 février 1989, l'ayatollah Khomeini, guide suprême de la Révolution iranienne, avait prononcé une fatwa (décret religieux) appelant les musulmans à tuer Salman Rushdie après la publication par ce dernier des "Versets sataniques", contraignant l'auteur britannique à vivre dans la clandestinité.

Le site d'information Asr Iran a publié samedi une citation souvent reprise d'Ali Khamenei selon laquelle la "flèche" décochée par Khomeiny "atteindra un jour la cible".

Le quotidien Khorasan a titré pour sa part: "Satan en route pour l'enfer".

L'auteur de l'agression, dont le mobile n'est pas encore connu, a été arrêté et placé en garde à vue. La police a indiqué qu'il s'agissait d'un homme de 24 ans originaire du New Jersey, qu'elle a identifié sous le nom de Hadi Matar.

Salman Rushdie a été placé sous assistance respiratoire après son agression, condamnée par des écrivains et des responsables politiques dans le monde entier.

(Bureau de Dubaï, version française Jean-Michel Bélot)