Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Onu pourrait faciliter une visite de l'AIEA à Zaporijjia en cas d'accord de la Russie et de l'Ukraine

reuters.com  |   |  250  mots
L'onu pourrait faciliter une visite de l'aiea a zaporijjia en cas d'accord de la russie et de l'ukraine[reuters.com]
(Crédits : Alexander Ermochenko)

NEW YORK (Reuters) - Les Nations unies sont capables d'aider à organiser la venue d'une mission de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans le complexe nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l'Ukraine, si Moscou et Kyiv donnent leur accord, a annoncé lundi le porte-parole du secrétaire général de l'Onu.

Stéphane Dujarric a démenti les accusations portées par certains responsables russes contre le secrétariat des Nations unies, selon lesquelles l'Onu aurait empêché ou annulé une visite de l'AIEA à Zaporijjia.

"Le secrétariat des Nations unies n'a aucune autorité pour empêcher ou annuler les activités de l'AIEA", a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a demandé jeudi l'arrêt immédiat des activités militaires près de la centrale, la plus grande d'Europe, dont la Russie s'est emparée en mars.

Stéphane Dujarric a expliqué que le secrétariat de l'Onu estimait avoir les capacités, en matière de logistique et de sécurité, pour permettre à une mission de l'AIEA de se rendre dans la centrale.

Il a précisé que la Russie et l'Ukraine devraient toutefois donner leur accord. Les deux pays ont dit souhaiter qu'une mission de l'AIEA se rende sur place.

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, s'est dit prêt à envoyer une mission à Zaporijjia et a appelé Moscou et Kyiv à coopérer.

(Reportage Michelle Nichols; version française Camille Raynaud)