Villeroy (BdF) appelle à éviter d'alimenter la volatilité des marchés

reuters.com  |   |  226  mots
Francois villeroy de galhau, gouverneur de la banque de france[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Les responsables politiques et économiques doivent prendre garde à ne pas alimenter la volatilité des marchés financiers, a déclaré mardi François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

Si le pic de volatilité des derniers jours peut s'expliquer en partie par l'appréciation du dollar, porté par son statut de valeur refuge, François Villeroy de Galhau a aussi évoqué l'impact de l'annonce par le gouvernement britannique d'un plan de relance conduisant à des déficits budgétaires "massifs".

"Il est vital de ne pas ajouter l'incertitude à l'incertitude, et de garder nos caps", a dit devant les députés ce membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Cela implique, a-t-il précisé, de poursuivre "une politique monétaire européenne de stabilité des prix" et "une politique budgétaire française ancrée sur une norme de dépenses réellement tenue, et permettant le désendettement dans la durée".

"Le cavalier seul est contre-productif", a-t-il ajouté.

Les mesures dévoilées vendredi par le nouveau ministre des Finances britannique, Kwasi Kwarteng, ont provoqué une chute de la livre sterling et une envolée des rendements de la dette publique britannique.

(Reportage Leigh Thomas, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet)

tag.dispatch();