La Grèce propose un fonds européen pour faire face à la flambée des prix du gaz

reuters.com  |   |  316  mots
Des drapeaux de l'ue flottent devant le siege de la commission europeenne[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

ATHENES (Reuters) - La Grèce propose la création d'un fonds européen, qui serait financé en partie par une taxe sur le gaz imposée aux producteurs d'électricité, afin de soutenir les ménages et les entreprises confrontés à la flambée des coûts de l'énergie, a déclaré mardi son ministère de l'Energie.

Les pays de l'UE négocient actuellement sur les mesures d'urgence proposées par la Commission européenne pour faire face à la flambée des prix du gaz et de l'électricité. Les Vingt-Sept sont appelés à approuver ces propositions lors de la réunion des ministres de l'Énergie de l'UE vendredi.

Dans une lettre adressée au vice-président de la Commission européenne et au commissaire européen à l'Énergie, le ministre grec de l'Énergie Kostas Skrekas propose un prélèvement spécial de 10 euros par mégawattheure sur le gaz consommé par les producteurs d'électricité.

Cette taxe permettrait aux pays de l'UE de disposer annuellement de quelque neuf milliards d'euros et aiderait l'Europe à obtenir un prêt à des taux avantageux d'environ 80 milliards d'euros de la Banque européenne d'investissement pour mettre en place le fonds proposé, indique la lettre.

Le fonds pourrait apporter une aide aux particuliers et aux entreprises face à la flambée des prix de l'énergie, mais également soutenir les investissements dans les carburants alternatifs, tels que le biométhane et l'hydrogène vert, pour aider l'Europe à se passer du gaz russe.

La Grèce, qui a dépensé plus de 9 milliards d'euros en subventions énergétiques et autres mesures, est en difficulté face à la crise énergétique et soutient qu'une réponse efficace relève désormais du bloc européen, a déclaré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis lors d'une réunion du gouvernement mardi.

(Reportage Angeliki Koutantou; Version française Alizée Degorce)

tag.dispatch();