La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques de courte portée, dit Séoul

reuters.com  |   |  258  mots
Kim jong un a l'assemblee populaire supreme, le parlement de la coree du nord, a pyongyang[reuters.com]
(Crédits : Kcna)

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord a tiré mercredi deux missiles balistiques de courte portée au large de sa côte orientale, a annoncé l'armée sud-coréenne, à la veille d'une visite à Séoul de la vice-présidente des Etats-Unis.

Kamala Harris devrait arriver jeudi dans la capitale sud-coréenne et visiter la zone démilitarisée séparant les deux Corée.

Ces tirs ont lieu deux jours après l'organisation d'exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington au large de la côte Est de la Corée du Sud, impliquant un porte-avions américain.

La Corée du Sud avait déjà fait état dimanche d'un tir de son voisin du nord depuis sa côte Est.

Dans un discours prononcé mercredi sur le destroyer USS Howard à la base navale américaine de Yokosuka au Japon, Kamala Harris a déclaré que le tir de dimanche relevait d'un "programme d'armement illicite, qui menace la stabilité régionale et viole de multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies".

Pyongyang est visé par des sanctions internationales depuis ses premiers essais nucléaires militaires en 2006.

La Corée du Nord rejette les résolutions des Nations unies comme une atteinte à son droit à l'autodéfense et à l'exploration de l'espace et a critiqué les exercices militaires américains et sud-coréens, preuves selon elle de leur hostilité à son égard.

(Reportage Hyonhee Shin, avec Kantaro Komiya et Trevor Hunnicutt à Tokyo, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer et Jean-Stéphane Brosse)

tag.dispatch();