La Banque de France relève le taux d'usure des crédits immobiliers

reuters.com  |   |  205  mots

PARIS (Reuters) - La Banque de France (BdF) a annoncé mercredi relever de 0,48% le taux d'usure des crédits immobiliers à taux fixes de 20 ans et plus, qui passera à 3,05% à compter du 1er octobre.

A compter de cette même date, le taux d'usure pour les crédits immobiliers de moins de 20 ans sera relevé de 0,43% pour atteindre 3,03%, fait aussi savoir la banque centrale française.

Conçu pour préserver les consommateurs de taux trop élevés et limiter le risque de surendettement, le taux d'usure correspond au taux d'intérêt maximum légal que les banques peuvent pratiquer lorsqu'elles accordent un prêt, en intégrant le taux d'intérêt de base, les frais de dossier et commissions éventuelles, ainsi que le coût de l'assurance emprunteur et des garanties obligatoires.

Le taux d'intérêt annuel effectif global (TAEG) d'un prêt ne peut donc pas être supérieur au taux d'usure calculé chaque trimestre par la BdF.

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, avait indiqué à la mi-septembre que le taux d'usure serait relevé pour le dernier trimestre de l'année de manière "bien proportionnée".

(Rédigé par Matthieu Protard, édité par Camille Raynaud)

tag.dispatch();