L'identité de l'auteur du "sabotage" de Nord Stream ne fait aucun doute, dit Birol (AIE)

reuters.com  |   |  194  mots
Photo d'archives du directeur executif de l'agence internationale de l'energie, fatih birol, lors du forum de l'energie de sydney[reuters.com]
(Crédits : Pool)

PARIS (Reuters) - Le directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol, a estimé jeudi que l'identité des responsables des fuites sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 ne faisait "aucun doute", sans toutefois nommer la Russie qui est pointée du doigt par certains experts.

Fatih Birol, qui s'exprimait au Colloque annuel du syndicat des énergies renouvelables à Paris, a jugé que l'Europe devrait "survivre à cet hiver" en termes d'approvisionnement en gaz naturel "en l'absence de mauvaises surprises".

Il n'a toutefois pas exclu que de telles mauvaises surprises surviennent en rappelant le cas des fuites observées en début de semaine sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 au large du Danemark et de la Suède.

"On ne sait pas encore qui a fait ça, qui est derrière ce sabotage, il y a encore plus ou moins des discussions à ce sujet mais de mon point de vue, (...) je ne demanderais pas au détective Hercule Poirot d'enquêter là-dessus, c'est très évident (...) qui est derrière ce problème", a dit Fatih Birol.

(Reportage de Bertrand Boucey, rédigé par Tangi Salaün, édité par Nicolas Delame)

tag.dispatch();