Wall Street ouvre en hausse, baisse des rendements obligataires

reuters.com  |   |  293  mots
Des drapeaux flottent a l'exterieur de la bourse de new york[reuters.com]
(Crédits : Caitlin Ochs)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi, le recul des rendements obligataires, favorisé par l'espoir d'une accalmie sur les taux d'intérêt des banques centrales, ravivant l'appétit pour le risque dans l'attente de nouvelles données économiques.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 491,25 points, soit 1,67%, à 29.982,14 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,96% à 3.750,88 points.

Le Nasdaq Composite prend 2,46%, soit 266,11 points, à 11.081,55.

Aucun indicateur économique majeur ne figure à l'agenda du jour mais les investisseurs attendent mercredi la statistique mensuelle de l'activité des services aux Etats-Unis et, surtout, jeudi et vendredi, l'enquête privée ADP sur l'emploi et le rapport du département américain du Travail en la matière.

En attendant, la tendance positive est de nouveau alimentée par l'espoir né des données de l'activité manufacturière qui a ralenti en septembre à son rythme le plus faible depuis 2020, ce qui pourrait inciter la Réserve fédérale à modérer la hausse de ses taux prochains taux d'intérêt.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans fléchit de 3,6 points à 3,6171%, tandis que le dollar recule de 0,7% face à un panier de devises internationales.

La baisse des rendements permet aux groupes technologiques comme Apple, Microsoft, Amazon Alphabet, Meta Platforms ou encore Netflix de gagner de entre 2% et 4%.

Tesla, qui a chuté lundi de 8,6% après ses livraisons de véhicules inférieures aux attentes au troisième trimestre, rebondit mardi de 3,6922%.

Le constructeur de véhicules électriques Rivian bondit de 7,36% à la faveur d'une confirmation de ses prévisions de production pour cette année.

Les banques Wells Fargo, JPMorgan Chase et Bank of America prennent respectivement 2,11%, 2,32% et 2,57%.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();