L'ambassadeur britannique convoqué à Téhéran après des propos "interventionnistes"

reuters.com  |   |  216  mots

DUBAÏ (Reuters) - Le ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué mardi l'ambassadeur britannique à Téhéran en réaction à ce que la République islamique a qualifié de "commentaires interventionnistes" du ministère britannique des Affaires étrangères, rapporte mercredi l'agence semi-officielle Tasnim.

Cette convocation est intervenue au lendemain de la convocation du chargé d'affaires iranien par le ministère britannique des Affaires étrangères, au sujet de la répression du mouvement de protestation déclenché par la mort de Mahsa Amini le mois dernier.

Cité par l'agence Tasnim, le directeur général pour l'Europe occidentale du ministère iranien des Affaires étrangères a jugé que les remarques britanniques sur la gestion par l'Iran de ses Affaires intérieures reposaient sur des "interprétations erronées et provocatrices" et a souligné que Téhéran examinerait les options envisageables face à toute action inhabituelle de la part de la Grande-Bretagne.

Les manifestations ont commencé en Iran mi-septembre dans le sillage des funérailles de Mahsa Amini, morte pendant son incarcération après avoir été arrêtée par la police des moeurs pour port de vêtements jugé non conforme à la loi islamique.

(Reportage bureau de Dubaï, édité par Muralikumar Anantharaman ; version française Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

tag.dispatch();