Sydney enregistre son année la plus humide depuis 1858, se prépare à de nouvelles crues

reuters.com  |   |  300  mots
Des vehicules traversent les eaux de crue alors que de fortes pluies affectent sydney, australie[reuters.com]
(Crédits : Loren Elliott)

SYDNEY (Reuters) - Sydney a enregistré son année la plus humide en 164 ans, alors que d'importantes inondations ont été signalées dans l'est de l'Australie jeudi, avec de nouvelles averses violentes attendues au cours des trois prochains jours.

Le plus grande ville d'Australie a reçu environ 2.213 mm de précipitations cette année, jeudi inclus, une première depuis le début des relevés en 1858 et dépassant le précédent record de 2.194 mm établi en 1950, selon les données officielles.

Plus de 58 mm de pluies sont tombés en cinq heures depuis 9 heures du matin, heure locale (22 heures GMT, mercredi), selon les données en direct du Bureau de météorologie (BoM).

D'autres averses sont prévues pour le reste de l'année 2022, alors que la côte est de l'Australie reste sous l'emprise du phénomène météorologique La Niña pour la troisième année consécutive.

"À l'approche de la fin du printemps et de l'été, nous sommes toujours dans cette période active de La Niña et nous pouvons donc nous attendre à des pluies de plus en plus abondantes, ce qui augmente le risque d'inondation", a déclaré Jonathan How, prévisionniste de la BoM, à la chaîne ABC.

De nombreux barrages et rivières sont déjà à pleine capacité. Le gouvernement de l'État de Nouvelle-Galles du Sud s'est engagé à relever la hauteur du barrage Warragamba de Sydney, qui fournit 80% de l'eau de la ville, afin de prévenir de futures inondations.

Au cours des deux dernières années, des inondations ont frappé trois fois les banlieues de Sydney, obligeant des dizaines de milliers de personnes à fuir leur domicile.

(Reportage Renju Jose et Lewis Jackson; version française Dina Kartit, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();