La Bourse de Tokyo va exclure près de 500 entreprises de l'indice Topix

reuters.com  |   |  261  mots
Un homme travaille a la bourse de tokyo apres l'ouverture du marche[reuters.com]
(Crédits : Kim Kyung-Hoon)

par Junko Fujita

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo (Tokyo Stock Exchange, TSE) s'apprête à sortir près de 500 entreprises de l'indice Topix dans le cadre d'une récente réforme visant à attirer davantage d'investisseurs étrangers.

La chaîne de restaurants haut de gamme Hiramatsu, le fournisseur de services funéraires Kosaido ou encore les banques régionales Nagano Bank et Tomato Bank font partie des 493 sociétés qui seront exclues de l'indice japonais, a annoncé JPX Market Innovation & Research, une filiale de Japan Exchange Group, propriétaire de TSE.

Cette décision s'inscrit dans le cadre de la plus importante refonte en dix ans de la Bourse de Tokyo, qui a durci en avril ses critères et réorganisé ses marchés en trois catégories afin de distinguer les entreprises lucratives dont la gouvernance répond aux normes internationales.

La Bourse de Tokyo prévoit de sortir progressivement les entreprises dont la capitalisation boursière est inférieure à 10 milliards de yens (70,4 millions d'euros) du Topix.

La capitalisation totale des sociétés concernées est de 2.000 milliards de yens, contre 385.000 milliards de yens pour l'ensemble des sociétés faisant partie de l'indice, selon JPX Market Innovation & Research.

"L'impact de la réforme sur l'indice sera neutre", a déclaré Tomoichiro Kubota, analyste chez Matsui Securities.

La Bourse de Tokyo réduira progressivement la pondération des entreprises concernées jusqu'en janvier 2025, date à laquelle elles seront complètement radiées du Topix.

(Reportage Junko Fujita, version française Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)

tag.dispatch();