Renforcement des forces de l'ordre dans les transports publics

reuters.com  |   |  256  mots
Le ministre francais de l'interieur gerald darmanin quitte l'elysee apres la reunion hebdomadaire du cabinet[reuters.com]
(Crédits : Sarah Meyssonnier)

PARIS (Reuters) - Les ministres de l'Intérieur et des Transports, Gérald Darmanin et Clément Beaune, ont annoncé jeudi un renforcement des forces de l'ordre dans les transports publics, avec près de 1.900 policiers et gendarmes supplémentaires déployés à cette fin sur tout le territoire.

Le dispositif, qui prévoit la création de 77 unités dédiées, prend en compte l'organisation par la France de la Coupe du monde du rugby et des Jeux olympiques, en 2023 et 2024 respectivement.

"C'est plus de 'bleu' dans les trains et dans les gares, c'est le renforcement de l'accueil des victimes potentielles dans les gares", a expliqué Gérald Darmanin lors d'une visite au poste de police de la Gare de l'Est, à Paris.

"C'est un effort de coopération puisque (...) la SNCF et la RATP mobilisent 4.000 forces de sécurité qui travaillent main dans la main avec les policiers et les gendarmes", a ajouté Clément Beaune.

Gérald Darmanin a dit vouloir accentuer la tendance à la baisse de la délinquance dans les transports constatée depuis le début de l'année - moins 8% sur l'ensemble du réseau selon les chiffres officiels -, parallèlement à un premier renfort des forces de l'ordre.

Le nouveau déploiement s'inscrit dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation du ministère de l'Intérieur (Lopmi), définitivement votée mardi à l'Assemblée nationale, qui prévoit 15 milliards d'euros et 8.500 agents de plus sur cinq ans.

(Reportage Elizabeth Pineau, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();