Espagne : Des employés de Zara manifestent pour demander des hausses de salaires

reuters.com  |   |  349  mots
Des personnes tiennent des drapeaux du syndicat espagnol cgt lors d'une manifestation devant un magasin de vetements zara a madrid[reuters.com]
(Crédits : Violeta Santos Moura)

par Corina Pons

MADRID (Reuters) - Des dizaines de vendeurs de Zara ont manifesté jeudi à Madrid devant la plus grande boutique du géant mondial de la mode pour demander des hausses de salaires, et certains travailleurs de sa ville d'origine, dans le nord-ouest de l'Espagne, se sont mis en grève à la veille du Black Friday.

Inditex, propriétaire de Zara, a accepté la semaine dernière de verser en février une prime unique de 1.000 euros à tous les employés à temps plein de ses magasins en Espagne, selon les syndicats qui réclament de meilleurs salaires face à une inflation galopante.

Inditex a également proposé d'augmenter progressivement les salaires mensuels d'environ 200 euros d'ici 2024, une proposition acceptée par deux des plus grands syndicats espagnols, UGT et Comisiones Obreras, mais rejetée par les manifestants qui réclament au moins le double.

"Inditex augmente ses prix et améliore ses bénéfices, alors que les salaires des employés sont à la traîne", a déclaré Anibal Maestro, un dirigeant CGT, qui a appelé au rassemblement à Madrid.

"Nous voulons une véritable augmentation de salaire (...) pas la prime de 1.000 euros offerte comme un bonbon", a ajouté Anibal Maestro.

Inditex compte aujourd'hui 44 boutiques dans la ville de La Corogne, où le premier magasin Zara a ouvert en 1975. Deux d'entre eux, un magasin Zara et une boutique Massimo Dutti, étaient fermés jeudi, et quelque 1.000 employés se préparaient à faire une grève le lendemain, à l'occasion du Black Friday.

Le salaire mensuel des vendeurs dans les magasins Inditex de Madrid et de La Corogne est inférieur à 1.400 euros, selon les syndicats.

En comparaison, un magasinier gagne environ 2.000 euros, a indiqué Carmina Naveiro, responsable syndicale à La Corogne, qui travaille chez Zara depuis plus de vingt ans, ajoutant que les commandes en ligne ont augmenté la charge de travail des vendeurs.

"Si nous n'obtenons pas de meilleurs salaires, nous appellerons à de nouvelles manifestations en décembre et janvier", a-t-elle ajouté.

Inditex emploie 165.000 personnes dans 177 pays et environ 86% d'entre elles travaillent dans ses 6.477 magasins.

(Reportage Corina Pons; Version française Kate Entringer)

tag.dispatch();