L'Espagne renforce ses mesures de sécurité après la découverte de courriers piégés

reuters.com  |   |  565  mots
Une personne a moto circule pres de l'entree de la base de l'armee de l'air de torrejon de ardoz[reuters.com]
(Crédits : Violeta Santos Moura)

MADRID (Reuters) - L'Espagne a renforcé les mesures de sécurité dans les administrations publiques et les ambassades après la découverte de plusieurs courriers piégés, adressés notamment au président du gouvernement Pedro Sanchez et à l'ambassade d'Ukraine, a fait savoir jeudi le ministère de l'Intérieur.

D'après ce dernier, une enveloppe contenant "des produits pyrotechniques", adressée à Pedro Sanchez, a été réceptionnée le 24 novembre, avant d'être désamorcée par les équipes de sécurité.

Ce pli piégé était "similaire" à ceux reçus mercredi par l'ambassade d'Ukraine à Madrid et par un fabricant d'armes à Saragosse, ainsi qu'à l'engin explosif trouvé dans une lettre adressée à une base de l'armée de l'air près de la capitale espagnole, a indiqué le ministère.

Un cinquième dispositif explosif a été reçu jeudi matin au ministère de la Défense et a été désamorcé par des policiers spécialisés, a dit à Reuters le service de presse du ministère.

Le vice-ministre de l'Intérieur, Rafael Perez, a déclaré à la presse que le pli piégé était adressé à la ministre de la Défense, Margarita Robles.

Il a ajouté que les premiers éléments de l'enquête suggèrent que les différents envois piégés avaient été expédiés depuis le territoire espagnol.

Une source proche de l'enquête a dit à Reuters que les enveloppes contenaient de la poudre à canon avec un mécanisme d'allumage électrique destiné à faire brûler la poudre plutôt que de la faire exploser.

Cette source a ajouté qu'il a été demandé à la Poste espagnole de participer à un filtrage préalable de tous les paquets similaires.

La Haute Cour d'Espagne, spécialisée dans les affaires de terrorisme, a ouvert une enquête.

COMMOTION CÉRÉBRALE

Le courrier piégé découvert mercredi à l'ambassade d'Ukraine a légèrement blessé un membre de la sécurité.

Selon l'ambassadeur d'Ukraine en Espagne, Sergi Pohoreltsev, le courrier en question lui était personnellement adressé et avait été remis au commandant de l'ambassade.

"Le paquet contenait une boîte, ce qui a éveillé les soupçons du commandant, qui a décidé de la sortir - sans que personne ne se trouve à proximité - et de l'ouvrir", a déclaré l'ambassadeur au site d'informations European Pravda.

"Après avoir ouvert la boîte et avoir ensuite entendu un clic, il l'a jetée et a alors entendu l'explosion (...). Bien qu'il ne tînt pas la boîte au moment de l'explosion, le commandant a été blessé aux mains et a subi une commotion cérébrale."

L'incident a poussé Kyiv à demander un renforcement des mesures de sécurité dans toutes ses ambassades dans le monde.

La police a également confirmé la découverte d'un colis piégé chez le fabricant d'armes Instalaza à Saragosse, dans le nord-est de l'Espagne.

Cette entreprise fabrique le lance-roquette C90 que l'Espagne a fourni à l'Ukraine.

Les forces de sécurité espagnoles ont également découvert un troisième engin explosif présumé dissimulé dans une enveloppe adressée à une base de l'armée de l'air située près de Madrid, a fait savoir jeudi le ministère de la Défense.

(Reportage Inti Landauro, Belen Carreno et Emma Pinedo, version française Matthieu Protard, édité par Blandine Hénault et Sophie Louet)

tag.dispatch();