Nissan reste en discussions avec Renault sur l'alliance, dit son PDG

reuters.com  |   |  240  mots
Le logo de nissan au pavillon nissan a yokohama, au japon[reuters.com]
(Crédits : Issei Kato)

(Reuters) - Nissan reste en discussions avec Renault au sujet de leur alliance, a déclaré jeudi le président-directeur général du constructeur automobile japonais, Makoto Uchida, qui a cependant refusé de se prononcer sur la probabilité d'un accord ce mois-ci.

"Nous aimerions améliorer la façon dont nous pouvons être plus forts ensemble", a-t-il déclaré à Reuters depuis New York.

Nissan envisage de prendre une participation dans une nouvelle unité de voitures électriques que Renault cherche à créer. Des sources ont précédemment déclaré à Reuters que les constructeurs automobiles se préparent à annoncer une éventuelle alliance restructurée ce mois-ci.

Le patron de Nissan a ajouté que 2023 serait une année difficile pour le secteur automobile, disant s'attendre à ce que les ventes mondiales restent en dessous de leur niveau de 2019.

"Je pense que l'année prochaine ne va pas être plus facile", a-t-il dit.

Makoto Uchida a dit observer avec intérêt le développement du partenariat entre Renault et Google Cloud dans le domaine des véhicules connectés et des logiciels, et il s'est dit prêt à travailler dans ce domaine avec le constructeur français et d'autres partenaires.

"Je sais que notre partenaire Renault va dans cette direction et il y a de nombreux domaines dans lesquels nous pouvons coopérer", a-t-il déclaré.

(Reportage Kevin Krolicki, version française Matthieu Protard et Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();