Regain de prudence en Europe avant l'emploi américain

reuters.com  |   |  301  mots
La bourse euronext dans le quartier d'affaires de la defense a paris[reuters.com]
(Crédits : Benoit Tessier)

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reculent en début de séance vendredi, à quelques heures de la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis avec en toile de fond les interrogations du marché sur la politique monétaire de la Réserve fédérale.

À Paris, le CAC 40 perd 0,4% à 6.727,09 points vers 08h40 GMT. A Londres, le FTSE 100 cède 0,46% et à Francfort, le Dax recule de 0,07%.

L'indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,29%, le FTSEurofirst 300 de 0,45% et le Stoxx 600 de 0,35%.

Ce dernier et le marché parisien affichent une progression modérée sur l'ensemble de la semaine, la perspective rassurante que la banque centrale américaine diminue le rythme de ses hausses de taux le 14 décembre était contrebalancée par des prises de profits.

La prudence est ou entre à l'oeuvre ce vendredi avant la publication du rapport mensuel du département du Travail.

Selon le consensus Reuters, les créations d'emplois devraient avoir ralenti à 200.000 en octobre contre 261.000 un mois plus tôt et la hausse des salaires revenir à 4,6% sur un an, après +4,7%.

"Le rythme des salaires est trop élevé pour la Fed et n'est pas compatible avec l'objectif de 2% d'inflation, bien que les responsables de l'institution puissent être rassurés par la trajectoire baissière du taux annuel au cours des huit derniers mois", a déclaré Sam Bullard, économiste senior chez Wells Fargo.

Du côté des valeurs, Sanofi perd 2,01%. Le groupe pharmaceutique a fait savoir qu'une éventuelle offre sur la biotech Horizon Therapeutics serait réalisée intégralement en numéraire.

Teleperformance gagne 2,89% après l'annonce d'un accord mondial avec UNI Global Union visant à renforcer leurs engagements en matière de droits des salariés à former des syndicats et à participer à des négociations collectives.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();