Les Etats-Unis vont fournir des chars Abrams à l'Ukraine, annonce Biden

reuters.com  |   |  284  mots

par Nandita Bose, Steve Holland et Phil Stewart

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi que les Etats-Unis enverraient 31 chars Abrams en Ukraine, une décision ayant permis de sortir d'une impasse diplomatique avec l'Allemagne sur la meilleure façon d'aider Kyiv à faire face à l'offensive militaire russe.

Joe Biden a indiqué que les chars aideraient l'Ukraine à "améliorer leur capacité à manoeuvrer" sur le champ de bataille.

Le président ukrainien, Volodimir Zelensky, a salué un "pas important sur le chemin de la victoire".

Le président américain a également salué la décision de l'Allemagne de livrer à l'Ukraine des chars d'assaut Leopard 2 et d'autoriser ses alliés à faire de même, estimant que Berlin "avait vraiment intensifié" son aide à Kyiv.

"La Russie s'attend à ce que nous pliions", a déclaré Joe Biden au sujet des Etats-Unis et de leurs alliés. "Mais nous sommes pleinement unis."

Les chars de combat Abrams ne seront toutefois pas livrés avant plusieurs mois, ont expliqué des responsables américains aux journalistes après l'annonce du président.

Le ministre norvégien de la Défense, Bjoern Arild Gram, a annoncé dans la foulée que la Norvège fournirait à l'Ukraine des chars de fabrication allemande, sans toutefois préciser leur nombre.

Les décisions de Washington et de Berlin interviennent alors que les alliés occidentaux de l'Ukraine l'aident à se préparer à une contre-offensive, qui pourrait être menée au printemps.

Joe Biden a souligné que cette décision ne représentait pas une "menace offensive" vis-à-vis de la Russie.

(Reportage Steve Holland, Phil Stewart, Idrees Ali et Doina Chiacu, version française Camille Raynaud, édité par Matthieu Protard)

tag.dispatch();