Kyiv négocie la fourniture de missiles de longue portée

reuters.com  |   |  296  mots
Les drapeaux de l'union europeenne et de l'ukraine flottent devant le batiment du parlement europeen, a bruxelles[reuters.com]
(Crédits : Yves Herman)

(Reuters) - Kyiv mène actuellement des négociations intensives avec ses alliés pour obtenir des missiles de longue portée que les autorités ukrainiennes estiment nécessaires pour éviter que la Russie détruisent les villes du pays, a déclaré un conseiller du président ukrainien Volodimir Zelensky.

L'Ukraine a obtenu de ses soutiens occidentaux la fourniture de chars de combat et cherche à obtenir des avions de chasse pour repousser les forces russes et pro-russes qui progressent lentement sur la ligne de front.

"Pour réduire radicalement l'arme-clé de l'armée russe - l'artillerie qu'elle utilise aujourd'hui sur les lignes de front - nous avons besoin de missiles pour détruire leurs dépôts", a déclaré Mikhaïlo Podolyak, conseiller de Volodimir Zelensky, à la chaîne de télévision ukrainienne Freedom.

Il a ajouté que plus de 100 entrepôts d'artillerie se trouvaient en Crimée occupée par les Russes.

"Par conséquent, d'abord, des négociations sont d'ores et déjà en cours. Ensuite, les négociations se déroulent à un rythme accéléré", a-t-il déclaré sans donner plus de détails.

S'exprimant dans une vidéo diffusée dans la soirée, Volodimir Zelensky a déclaré que l'Ukraine cherchait à empêcher de nouvelles attaques russes contre les zones urbaines et les civils ukrainiens.

"L'Ukraine a besoin de missiles à longue portée (...) pour priver l'occupant de la possibilité de placer ses lance-missiles loin de la ligne de front et de détruire les villes ukrainiennes", a déclaré Volodimir Zelensky.

Kyiv souhaite obtenir des missiles Atacms de fabrication américaine, avec une portée de 297 km. Washington a jusqu'à présent refusé de fournir ce type d'armement.

(Reportage David Ljunggren, version française Matthieu Protard)

tag.dispatch();