Téléchargez
notre application
Ouvrir

Polynésie : Un douanier proxénète condamné à cinq ans de prison

reuters.com  |   |  245  mots

PAPEETE (Reuters) - Un douanier reconnu coupable de proxénétisme aggravé a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Papeete en Polynésie française à cinq ans de prison et à une amende de 83.800 euros.

L'accusé, un père de famille de 50 ans, sous-louait un appartement à Papeete pour y prostituer des mineurs et des adultes.

"Avoir un douanier devant nous, c'est une honte pour le système judiciaire républicain (...). Avec votre salaire, votre serment, c'est inimaginable (...)", a déclaré le procureur de la République à l'audience.

Ce père de cinq enfants gagnait 5.450 euros par mois, selon les chiffre cités au tribunal.

Outre le proxénétisme, le douanier pratiquait diverses activités non déclarées : location de voitures, vente de bijoux, location de chambres ou de studios... Le chiffre d'affaires de ces activités a été estimé à près de 260.000 euros en 15 mois.

Pour sa défense, l'accusé a affirmé qu'il ne savait pas que les jeunes filles qu'il prostituait étaient mineures.

Il a également été condamné à une interdiction définitive d'exercer dans la fonction publique et à la suppression de ses droits civiques pendant cinq ans.

L'affaire avait été révélée en février 2012, lorsqu'une femme avait signalé la fugue de sa nièce, une adolescente. Retrouvée rapidement, celle-ci avait avoué qu'elle se prostituait pour le compte de ce douanier, l'argent qu'il lui laissait lui permettant de s'acheter de la drogue.

(Daniel Pardon édité par Danielle Rouquié)