Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le Pakistan proscrit deux organismes caritatifs liés à un islamiste

reuters.com  |   |  274  mots
Le pakistan proscrit deux organismes caritatifs lies a un islamiste[reuters.com]
(Crédits : Caren Firouz)

ISLAMABAD (Reuters) - Le Pakistan a proscrit deux organismes caritatifs liés au dirigeant islamiste Hafiz Saeed, considéré par les Nations unies comme un "terroriste" et suspecté d'avoir organisé les attentats de Bombay en 2008, qui ont tué 166 personnes.

Les autorités ont gelé les avoirs des deux associations, pris le contrôle de leurs bureaux ainsi que des nombreuses infrastructures qu'elles possèdent - notamment des écoles, des dispensaires et une maison d'édition-, a-t-on appris mercredi auprès du ministre de la Justice de la province du Punjab.

Cette décision intervient à quelques jours d'une réunion du Groupe d'action financière (Gai), organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, qui va étudier une résolution déposée par les Etats-Unis demandant à ce que le Pakistan soit placé sur la liste des Etats à surveiller.

Les Etats-Unis considèrent ces deux associations, Jamaat-ud-Dawa (Jus) et Falah-e-Insaniat Fondation (FIFO), comme des "couvertures pour l'action terroriste" de Saeed.

Saeed, qui nie être à l'origine des attentats de Bombay, a été remis en liberté en novembre dernier par la justice pakistanaise, faute de preuves suffisantes pour le condamner.

Faute d'action contre les organismes caritatifs en lien avec Saeed, le Pakistan aurait pu se retrouver à nouveau dans la liste des Etats à surveiller du Gafi, ont estimé des sources impliquées dans l'opération de mercredi.

Le Pakistan a déjà figuré sur la liste de juridictions à haut risque et non coopératives du Gafi entre 2012 et 2015, et espère éviter une nouvelle inscription, en raison de ses conséquences économiques.

(Asif Shahzad, Kay Johnson, Jean Terzian pour le service français)