Téléchargez
notre application
Ouvrir

Inquiétude pour des réfugiés syriens à la frontière jordanienne

reuters.com  |   |  264  mots
Inquietude pour des refugies syriens a la frontiere jordanienne[reuters.com]
(Crédits : Muhammad Hamed)

AMMAN (Reuters) - Des milliers de réfugiés syriens du camp de Roukbane, à la frontière entre la Syrie et la Jordanie, ne reçoivent plus de ravitaillement depuis plus d'une semaine, s'inquiètent jeudi les organisations humanitaires.

Côté syrien, l'armée de Bachar al Assad qui a chassé les insurgés de la région a coupé les voies d'accès au camp pour mettre fin à la contrebande. Côté jordanien, les autorités bloquent depuis le début de l'année les livraisons de l'aide internationale à Roukbane, qui abrite environ 50.000 réfugiés, en majorité des femmes et des enfants.

"Il y a plus d'une semaine, le régime syrien a bloqué les routes vers le camp, où n'arrivent plus que de très petites quantités de vivres de contrebande", a expliqué à Reuters l'un des responsables du camp, Abou Abdallah.

"La situation est explosive en raison de la faim et des maladies (...) La famine menace", a-t-il ajouté.

Les Jordaniens, pour leur part, estiment qu'ils n'ont plus à se charger de l'aide aux réfugiés puisque les forces gouvernementales syriennes ont repris le contrôle des environs du camp.

Les agences des Nations unies exhortent Amman à autoriser de nouveau le passage de l'aide internationale. Le directeur régional de l'Unicef, Geert Cappelaere, a dit craindre pour la vie de milliers d'enfants à l'approche de l'hiver.

Ces dernières quarante-huit heures, deux enfants sont morts à Roukbane, a-t-il ajouté. Une femme est également morte dans le camp cette semaine.

(Suleiman Al-Khalidi; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)