Téléchargez
notre application
Ouvrir

Accord Washington-Ankara pour la libération du pasteur Brunson

reuters.com  |   |  488  mots
Accord washington-ankara pour la liberation du pasteur brunson[reuters.com]
(Crédits : Osman Orsal)

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis et la Turquie sont parvenus à un accord afin qu'une partie des charges retenues contre le pasteur américain Andrew Brunson soit abandonnée lors de l'audience prévue ce vendredi et qu'il puisse être libéré, ont rapporté NBC News et le Washington Post.

Andrew Brunson, qui a été placé en résidence surveillée en juillet en Turquie après 21 mois de détention, est passible de 35 ans de prison. La justice turque lui reproche des liens supposés avec des activistes kurdes et des partisans de Fetullah Gülen, opposant turc réfugié depuis 1999 aux Etats-Unis.

L'audience de vendredi au tribunal d'Aliaga, au nord d'Izmir, dans l'ouest de la Turquie, était consacrée à l'audition des témoins de la défense et de l'accusation. Brunson est apparu dans la salle vêtu d'un costume sombre. Sa femme Norine était présente dans les rangs du public.

"Je ne comprends pas pourquoi tout cela me concernerait", a dit le pasteur au juge qui venait d'interroger plusieurs témoins.

Les relations entre Washington et Ankara se sont tendues à propos du sort du pasteur évangélique. Le président américain Donald Trump a ordonné en août dernier le doublement des droits de douane sur l'aluminium et l'acier importés de Turquie pour protester contre le maintien en détention de Brunson. La Turquie a riposté avec des taxes plus importantes sur plusieurs produits en provenance des Etats-Unis.

S'exprimant jeudi lors d'un point de presse, le vice-président américain Mike Pence a refusé de confirmer si un accord avait été trouvé avec Ankara et a simplement fait part de son optimisme quant à la libération prochaine du pasteur.

Deux hauts représentants américains ont déclaré qu'aucun accord n'avait été trouvé.

Le secrétaire d'Etat, Mike Pompeo, a dit mercredi que la libération du pasteur serait un signal positif de la part d'Ankara.

NBC, citant des sources non identifiées, a rapporté que des représentants américains avaient trouvé récemment un accord avec la Turquie prévoyant que certaines charges retenues contre Andrew Brunson seraient abandonnées lors d'une audience prévue ce vendredi.

Selon le Washington Post, l'accord prévoirait la levée de certaines sanctions prises - ou envisagées - par l'administration américaine contre Ankara.

Les charges contre le pasteur seraient réduites afin que sa peine soit considérée comme purgée ou qu'il puisse purger le reste de sa sentence aux Etats-Unis, précise le Washington Post, citant des représentants américains proches du dossier.

Un représentant turc a refusé de commenter ces informations.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a répété que le sort d'Andrew Brunson ne dépendait pas du pouvoir politique mais de la justice turque.

(Ezgi Erkoyun, Lesley Wroughton et Humeyra Pamuk; Jean Terzian et Guy Kerivel pour le service français)