Téléchargez
notre application
Ouvrir

Des policiers anglais et écossais en renfort en Irlande du Nord en cas de troubles

reuters.com  |   |  235  mots

BANGALORE (Reuters) - Un millier de policiers anglais et écossais vont suivre un entraînement spécifique afin de pouvoir être déployés en Irlande du Nord dans l'éventualité où un Brexit sans accord susciterait des troubles, rapporte tard jeudi soir le Guardian sur son site internet.

D'après le quotidien britannique, ces renforts ont été réclamés par la direction de la police nord-irlandaise pour parer à toute éventualité.

Cette option est jugée nécessaire pour faire face à la possibilité de troubles à l'ordre public qui trouveraient leur origine dans les mécanismes susceptibles d'être mis en place à la frontière en cas de divorce sans accord, écrit le journal.

La frontière irlandaise deviendra en effet l'unique frontière physique entre le Royaume-Uni et l'UE. Le rétablissement de contrôles fragiliserait l'accord de paix d'avril 1998 qui a mis fin à trente années de troubles en Irlande du Nord.

Selon le Guardian, la formation de ces agents issues des forces anglaises et de la police écossaise devrait débuter ce mois-ci.

La Première ministre britannique Theresa May n'a pu faire approuver le mois dernier par son Parlement l'accord de Brexit négocié avec les Européens. Le texte reviendra la semaine prochaine devant la Chambre des communes, de retour de vacances.

Le Brexit est fixé au 29 mars prochain à 23h00 GMT.

(Kanishka Singh; Henri-Pierre André pour le service français)