Téléchargez
notre application
Ouvrir

Brésil : Malaise dans l'armée après les propos de Bolsonaro sur une base US

reuters.com  |   |  285  mots
Malaise dans l'armee apres les propos de bolsonaro sur une base us[reuters.com]
(Crédits : Ricardo Moraes)

RIO DE JANEIRO (Reuters) - En se déclarant ouvert à l'idée d'accueillir une base militaire des Etats-Unis au Brésil, le nouveau président Jair Bolsonaro a suscité un malaise dans les rangs des forces armées de son pays, a déclaré samedi à l'agence Reuters un haut gradé.

S'exprimant sous couvert d'anonymat, cet officier a souligné que l'armée brésilienne n'était pas favorable au projet que Bolsonaro a esquissé jeudi soir dans une interview télévisée.

Il a ajouté que ses déclarations avaient pris de court les officiers brésiliens.

Dans l'esprit du nouveau président, qui a pris ses fonctions le 1er janvier, il s'agit de contrer l'influence russe au Venezuela.

Le ministère de la Défense a précisé pour sa part qu'il n'avait pas été informé directement par Bolsonaro, ancien officier de l'armée qui a nommé de nombreux généraux de réserve à des postes clefs de son gouvernement.

"Le président n'en a pas parlé avec le ministre de la Défense", a dit samedi une porte-parole du ministère, le commandant Sylvia Martins.

En revanche, le ministre des Affaires étrangères, Ernesto Araújo, a confirmé vendredi à Lima, où il participait à une réunion internationale consacrée au dossier vénézuélien, les bonnes dispositions de Bolsonaro concernant l'ouverture d'une base militaire américaine.

Cité par le quotidien Estado de S. Paulo, il a ajouté que le sujet serait abordé lors de la visite que le nouveau président brésilien doit effectuer en mars prochain à Washington, où il sera reçu par Donald Trump.

(Rodrigo Viga Gaier avec Anthony Boadle à Brasilia; Henri-Pierre André pour le service français)