Téléchargez
notre application
Ouvrir

Gbagbo maintenu en détention au moins jusqu'au 1er février

reuters.com  |   |  301  mots
Cpi: gbagbo maintenu en detention au moins jusqu'au 1er fevrier[reuters.com]
(Crédits : Pool New)

LA HAYE (Reuters) - Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, à la suite d'un recours des procureurs, ont décidé le maintien en détention au moins jusqu'au 1er février de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

Cette décision, prise par trois voix contre deux, concerne également Charles Blé Goudé, ancien chef de file des Jeunes Patriotes et allié de Gbagbo.

Les deux hommes, poursuivis pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre, ont été acquittés mardi et la Cour avait ordonné leur remise en liberté.

"La détention de M. Laurent Gbagbo et de M. Charles Blé Goudé est maintenue dans l'attente de l'examen de l'appel en cours", a toutefois décidé la CPI. La prochaine audience est fixée au 1er février.

Pour motiver un maintien en détention, le procureur Eric MacDonald a dit craindre que les autorités ivoiriennes refusent de contraindre Gbagbo à revenir à La Haye pour comparaître si l'appel du parquet est jugé recevable.

Rodrigue Dadje, avocat de l'épouse de Laurent Gbagbo, Simone, s'est dit "sûr" que l'ancien président et son ex-ministre de la Jeunesse "sortiront de prison encore plus forts, lavés de toute accusation par une procédure judiciaire juste et transparente".

A Abidjan, devant la maison de Simone Gbagbo, Mercelin Kouakou a dit apprendre "avec beaucoup de douleur et de tristesse" la nouvelle du maintien provisoire en détention de l'ancien chef de l'Etat.

"Je ne doute pas que le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé vont revenir parmi nous et que nous prendrons tous ensemble le chemin de la réconciliation", a dit ce militant pro-Gbagbo.

(Stephanie van den Berg avec Toby Sterling à Amsterdam et Ange Aboa à Abidjan; Guy Kerivel pour le service français)