Téléchargez
notre application
Ouvrir

Trump aurait demandé à Michael Cohen de mentir au Congrès

reuters.com  |   |  628  mots
Trump aurait demande a michael cohen de mentir devant le congres[reuters.com]
(Crédits : Jeenah Moon)

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a demandé à Michael Cohen, son ancien avocat, de mentir devant une commission parlementaire à propos du projet de construction d'une Trump Tower à Moscou, affirme le site d'informations BuzzFeed, qui cite des agents fédéraux impliqués dans l'"enquête russe".

Les services du procureur spécial Robert Mueller, qui supervise l'enquête sur les ingérences de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Trump, ont jugé les informations de BuzzFeed inexactes.

"La description faite par BuzzFeed de déclarations spécifiques effectuées auprès des services du procureur spécial, de documents et de témoignages obtenus par ce bureau dans le cadre du témoignage de Michael Cohen devant le Congrès, n'est pas exacte", a dit vendredi soir Peter Carr, porte-parole de Mueller.

Donald Trump s'est félicité samedi de cette rectification. "J'apprécie que le procureur spécial ait fait une déclaration hier soir. Je pense qu'elle était très appropriée. Je pense que l'article de BuzzFeed est une honte pour notre pays. C'est une honte pour le journalisme", a-t-il déclaré à la presse.

Dans son communiqué, Peter Carr n'a toutefois ni infirmé, ni confirmé l'information selon laquelle Donald Trump avait demandé à Michael Cohen de mentir au Congrès.

Un peu plus tôt, la porte-parole de la Maison blanche avait affirmé que ces allégations étaient "absolument fausses". Rudy Giuliani, actuel avocat du président, a démenti l'information dans les mêmes termes.

En réaction au communiqué des services de Mueller, Ben Smith, rédacteur en chef de BuzzFeed, a réaffirmé la véracité de l'article et la fiabilité de ses sources, et a invité le procureur spécial à préciser ce qu'il conteste.

"CRIME FÉDÉRAL"

Adam Schiff, président démocrate de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants, a quant à lui promis sur Twitter que "le nécessaire sera(it) fait pour découvrir la vérité".

"L'accusation selon laquelle le président des Etats-Unis pourrait avoir demandé qu'un parjure soit commis devant notre commission pour tenter de mettre fin à l'enquête et cacher ses relations commerciales avec la Russie est parmi les plus graves à ce jour", a-t-il écrit.

Jerrold Nadler, autre élu démocrate, a également annoncé sur Twitter que la commission des Affaires judiciaires de la Chambre allait enquêter. "Ordonner à un subordonné de mentir devant le Congrès est un crime fédéral", a-t-il souligné.

Un tel crime pourrait justifier l'ouverture d'une procédure parlementaire de destitution du président.

Selon BuzzFeed, Donald Trump, aurait cherché à rencontrer le président russe Vladimir Poutine peu avant son élection afin de faire avancer le projet de Trump Tower à Moscou. "Occupez-vous en", aurait-il lancé à Michael Cohen.

Ce dernier, lors de son audition en 2017 devant le Congrès, a pourtant assuré que le projet immobilier avait été abandonné en janvier 2016.

Michael Cohen et son conseiller Lanny Davis ont refusé de commenter l'article de BuzzFeed.

L'ancien avocat du président a été condamné en décembre à trois ans de prison pour avoir acheté au nom de Donald Trump le silence de deux femmes qui disent avoir eu une relation avec l'homme d'affaires, en violation de la législation sur le financement des campagnes électorales. [nL8N1YH67B]

L'avocat a par ailleurs reconnu jeudi avoir procédé, à la demande du président, à des versements d'argent à une société dans le but d'influencer des sondages lors de la campagne présidentielle de 2016. [nL8N1ZH4TS]

(Karen Freifeld, Nathan Layne, Mark Hosenball, David Morgan et Tim Ahmann; Jean-Philippe Lefief, Jean Terzian et Guy Kerivel pour le service français)