Téléchargez
notre application
Ouvrir

Hongrie : Orban propose des mesures pour favoriser les naissances

reuters.com  |   |  309  mots
Hongrie: orban propose des mesures pour favoriser les naissances[reuters.com]
(Crédits : Bernadett Szabo)

BUDAPEST (Reuters) - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a annoncé dimanche une série de mesures visant à encourager le taux de natalité tout en continuant à se prononcer contre l'immigration.

"Il y a de moins en moins d'enfants nés en Europe. Pour l'Occident, la réponse (à ce problème) est l'immigration. Pour chaque enfant manquant, il devrait en arriver un et ainsi les chiffres seront bien", a déclaré Viktor Orban, lors de son discours annuel à la nation.

"Mais nous n'avons pas besoin de chiffres. Nous avons besoin d'enfants hongrois", a-t-il ajouté.

Dans le cadres des nouvelles mesures natalistes, l'achat d'un logement pour les familles ayant au moins deux enfants sera facilité via des prêts. Des subventions pour l'achat d'un véhicule sont également prévues ainsi que la suppression de l'impôt sur le revenu pour les femmes qui élèvent au moins quatre enfants.

Les femmes de moins de 40 ans qui se marient pour la première fois pourront prétendre à un prêt subventionné de 10 millions de forints (30.000 euros). Un tiers de la dette sera annulé à la naissance du deuxième enfant et le prêt entier sera annulé après le troisième enfant.

Pendant que Viktor Orban prononçait son discours, plusieurs centaines de manifestants s'étaient rassemblés devant la présidence, au palais Sandor, tandis qu'une centaine de manifestants bloquaient un pont à proximité du Danube.

Les Hongrois ont beaucoup manifesté ces derniers mois contre la législation autorisant les entreprises à exiger de leurs salariés jusqu'à 400 heures supplémentaires de travail par an.

Malgré les manifestations, le parti de Viktor Orban, le Fidesz, reste en tête des intentions de vote pour les élections européennes du mois de mai et pour les élections locales prévues également cette année.

(Gergely Szakacs; Danielle Rouquié pour le service français)