Téléchargez
notre application
Ouvrir

La France est intervenue au Tchad pour éviter "un coup d'Etat", déclare Le Drian

reuters.com  |   |  235  mots
La france est intervenue au tchad pour eviter un coup d'etat, declare le drian[reuters.com]
(Crédits : Naseem Zeitoon)

PARIS (Reuters) - La France est intervenue militairement au Tchad la semaine dernière, dans le respect du droit international, pour éviter un "coup d'Etat" menaçant le président Idriss Deby, a déclaré mardi Jean-Yves Le Drian.

Des appareils de l'opération française Barkhane ont bombardé au Tchad la semaine dernière, pendant plusieurs jours, un groupe rebelle puissamment armé venu du sud de la Libye à bord d'une cinquantaine de pick-ups.

Les autorités françaises ont expliqué agir à la demande d'Idriss Deby pour éviter une "déstabilisation" du pays. L'expression "coup d'Etat" n'avait jusqu'alors pas été prononcée.

"Il y a eu une attaque d'un groupe rebelle venu du Sud libyen, qui est déstabilisé, pour prendre le pouvoir par les armes à N'Djamena, et le président Deby nous a demandé par écrit une intervention pour éviter ce coup d'Etat venu du Sud libyen et pour protéger son propre pays", a déclaré le chef de la diplomatie française lors de la séance des questions d'actualité à l'Assemblée nationale.

"Ceci est tout à fait conforme au droit international, le Premier ministre en a informé le président du Sénat et le président de l'Assemblée nationale", a-t-il répondu à une question d'un député du groupe Libertés et territoires qui s'interrogeait sur un éventuel "changement de doctrine" de la France.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)