Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Allemagne pose ses conditions au retour de ses djihadistes

reuters.com  |   |  243  mots
L'allemagne pose ses conditions au retour de ses djihadistes[reuters.com]
(Crédits : Nour Fourat)

BERLIN (Reuters) - Berlin ne rapatriera les individus soupçonnés d'avoir appartenu au groupe Etat islamique qu'à la condition qu'ils disposent d'un accès consulaire, a fait savoir dimanche une porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

Donald Trump a exhorté samedi soir ses alliés européens à "reprendre" des centaines de combattants du groupe Etat islamique (EI) capturés en Syrie et de les traduire en justice.

"Par principe, tous les citoyens allemands et ceux qui sont soupçonnés d'avoir combattu dans les rangs du soi-disant Etat islamique ont le droit de revenir", a dit la porte-parole.

"En Syrie, le gouvernement allemand n'est pas en mesure de garantir les droits et l'accès consulaire aux citoyens allemands emprisonnés en raison du conflit armé."

On estime à environ 1.050 personne le nombre de personnes qui se sont rendues depuis 2013 en Syrie et en Irak depuis le territoire allemand. Un tiers, environ, est déjà rentré.

La question du rapatriement des djihadistes partis d'Europe se pose également en France où la ministre de la Justice Nicole Belloube a dit sa "préférence" pour leur retour, une position contestée par l'opposition.

On estime de sources françaises à environ 150 le nombre de ressortissants français, dont une cinquantaine d'adultes, détenus ou retenus dans le nord-est de la Syrie par les Forces démocratiques syreinnes, alliées de la coalition internationale contre Daech.

(Andreas Rinke, Nicolas Delame pour le service français)