Téléchargez
notre application
Ouvrir

Venezuela : L'armée tire près de la frontière brésilienne, une femme tuée

reuters.com  |   |  265  mots
Venezuela: l'armee tire pres de la frontiere bresilienne, une femme tuee[reuters.com]
(Crédits : Ricardo Moraes)

KUMARAKAPAY, Venezuela (Reuters) - Des soldats vénézuéliens ont ouvert le feu et tué une femme vendredi près de la frontière brésilienne, dans le village de Kumarakapay, ont annoncé des dirigeants de la communauté indigène locale.

Craignant que les militaires ne cherchent à empêcher l'entrée de l'aide étrangère au Venezuela, comme l'a ordonné le président Nicolas Maduro, la population a tenté de bloquer un convoi militaire qui se dirigeait vers la frontière.

Dans le village, les soldats ont ouvert le feu et tué une femme, Zoraida Rodriguez, ont précisé deux chefs locaux, Richard Fernandez et Ricardo Delgado. Il y a eu une dizaine de blessés.

Dénonçant ce "crime" sur Twitter, le chef de l'opposition Juan Guaido, qui s'est proclamé en janvier président par intérim, a appelé les militaires à "choisir leur camp en ces heures décisives".

"Entre aujourd'hui et demain, vous devrez décider comment on parlera plus tard de vous", a-t-il écrit à l'adresse des soldats.

Le président Maduro a annoncé jeudi soir la fermeture de la frontière avec le Brésil et a menacé de fermer la frontière colombienne où doit se rendre Juan Guaido pour accompagner samedi un convoi d'aide humanitaire qui stationne en Colombie.

Juan Guaido, reconnu comme président légitime du Venezuela par de nombreux pays occidentaux, a quitté Caracas accompagné d'environ 80 députés jeudi matin pour un trajet approximatif de 800 km par la route.

(Carlos Suniaga et Nelson Bocanegra; Jean Terzian et Guy Kerivel pour le service français)