Téléchargez
notre application
Ouvrir

USA : Publier le rapport Mueller ? Le ministre de la Justice tranchera

reuters.com  |   |  506  mots
Usa: publier le rapport mueller ? le ministre de la justice tranchera[reuters.com]
(Crédits : Yuri Gripas)

WASHINGTON (Reuters) - La décision de publier les conclusions du rapport Mueller sur l'"enquête russe" appartient au département américain de la Justice, a déclaré lundi la Maison blanche en réponse aux appels de l'opposition démocrate à rendre public ce document.

Le procureur spécial Robert Mueller a mis fin vendredi à près de deux années d'investigations sur les soupçons de collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et la Russie en 2016 et présenté ses conclusions à l'Attorney General William Barr.

Dans une note de synthèse de quatre pages, le patron du département de la Justice écrit que le procureur Mueller n'a pas trouvé de preuve de collusion délictueuse entre l'équipe Trump et le Kremlin lors de l'élection présidentielle de 2016. Le rapport laisse sans réponse la question de savoir si l'actuel président des Etats-Unis s'est rendu coupable d'entrave à la justice.

Satisfait des conclusions du rapport, le Kremlin a demandé lundi aux Etats-Unis de reconnaître officiellement l'absence de collusion entre Moscou et l'équipe Trump. La Russie est favorable à une amélioration de ses relations avec Washington, mais c'est aux Américains de faire le premier pas, a déclaré le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

La note de synthèse de William Barr constitue une victoire politique pour Donald Trump, qui n'a eu de cesse de dénoncer une "chasse aux sorcières". "AUCUNE COLLUSION, AUCUNE OBSTRUCTION, EXONÉRATION COMPLÈTE ET TOTALE", a-t-il écrit sur Twitter.

Les démocrates promettent de tout faire pour obtenir la publication du rapport Mueller dans son intégralité et évoquent la possibilité de convoquer William Barr pour une audition au Congrès.

Le sénateur républicain Lindsey Graham, un proche de Trump qui préside la commission des Affaires judiciaires à la chambre haute, a souhaité lundi que William Barr témoigne devant la commission.

"La prochaine étape, j'espère, sera son audition devant la commission pour qu'il en dise le plus possible sur le rapport Mueller", a déclaré Graham.

Interrogée lundi sur NBC, la porte-parole de la Maison blanche Sarah Sanders a déclaré que la décision de publier le rapport n'était pas du ressort de Donald Trump.

"Je pense que le président fait exactement son devoir, qui est de laisser cette décision entre les mains de l'Attorney General. Nous verrons quelle décision il prendra sur ce point", a dit Sanders dans l'émission "Today".

La porte-parole de la Maison blanche n'a pas dit si Trump comptait invoquer son privilège présidentiel pour taire certaines informations.

Mais Jay Sekulow, l'un des avocats personnels du président, a déclaré qu'il serait très "malvenu" de publier les réponses écrites de Donald Trump au procureur spécial, affirmant qu'elles sont confidentielles. Malgré ses demandes, Robert Mueller n'a pas pu obtenir d'interroger le président en personne.

(Susan Heavey, Makini Brice; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)