Téléchargez
notre application
Ouvrir

Soudan : Des habitants d'Atbara, berceau du soulèvement, se rendent à Khartoum

reuters.com  |   |  268  mots
Soudan: des habitants d'atbara, berceau du soulevement, se rendent a khartoum[reuters.com]
(Crédits : Umit Bektas)

KHARTOUM (Reuters) - Des manifestants venus de la ville d'Atbara, berceau du mouvement insurrectionnel qui a entraîné la chute du président soudanais Omar Hassan el Béchir, convergeaient mardi vers la capitale, Khartoum, pour apporter leur soutien aux adversaires du pouvoir militaire.

Ces habitants d'Atbara, où les manifestations anti-Béchir ont débuté le 19 décembre dernier, se rendent en train à Khartoum pour rejoindre les protestataires rassemblés depuis le 6 avril devant le ministère de la Défense.

La ville d'Atbara est située à près de 300 km au nord-est de la capitale. Important noeud ferroviaire, c'est un bastion syndical.

Lundi, le Conseil militaire de transition (CMT) a mis en garde contre le maintien du blocage des axes routiers par des manifestants.

Les relations se sont tendues entre le CMT et l'opposition, l'Association des professionnels soudanais, cheville ouvrière de la contestation, ayant annoncé son intention de rompre les discussions avec les militaires.

Réunis au Caire, les dirigeants africains ont accepté de laisser trois mois au CMT pour mettre en place des réformes démocratiques, a annoncé mardi le président égyptien Abdel Fattah al Sissi.

La semaine dernière, l'Union africaine (UA) avait donné quinze jours aux militaires soudanais pour remettre le pouvoir aux civils. Le CMT, pour sa part, entend superviser la période de transition et a promis de rendre le pouvoir aux civils d'ici deux ans.

Deux sommets africains se tenaient mardi au Caire pour évoquer en urgence les crises au Soudan et en Libye.

(Khalid Abdelaziz avec Mohamed Wali au Caire; Guy Kerivel pour le service français)