Téléchargez
notre application
Ouvrir

Mexico dit avoir déporté 15.000 migrants clandestins en un mois

reuters.com  |   |  301  mots
Mexico dit avoir deporte 15.000 migrants clandestins en un mois[reuters.com]
(Crédits : Mike Blake)

MEXICO (Reuters) - Les autorités mexicaines ont déporté 15.000 migrants clandestins lors du mois écoulé, a déclaré mardi un représentant du gouvernement, alors que Donald Trump a menacé de fermer la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique si celui-ci n'intensifiait pas ses efforts contre l'immigration clandestine.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, le directeur de l'institut national des migrations, Tonatiuh Guillen, n'a pas précisé dans quel(s) pays avaient été renvoyés ces migrants clandestins, dont la majorité sont issus du Guatemala, Honduras et Salvador.

Guillen a indiqué qu'un tiers des migrants d'Amérique centrale se trouvant à l'heure actuelle au Mexique étaient des mineurs, et que plus d'un millier de Cubains étaient aussi arrivés dans le sud du pays.

La ministre de l'Intérieur, Olga Sanchez, présente au côté de Guillen, a souligné que le Mexique n'était pas responsable du flux "sans précédent" de migrants d'Amérique centrale qui pénétraient au Mexique, tout en rappelant la nécessité pour les autorités mexicaines de contrôler la frontière avec le Guatemala.

Face à l'afflux de migrants d'Amérique centrale voulant se rendre aux Etats-Unis en passant par le Mexique, le président américain Donald Trump a menacé le mois dernier de fermer la frontière entre les deux pays, puis d'imposer des taxes douanières au Mexique, si celui-ci n'intensifiait pas ses efforts pour arrêter les "caravanes" de migrants.

Washington a annoncé au début du mois qu'il allait accélérer le déploiement de centaines d'agents du service des douanes et de la protection des frontières le long de la frontière avec le Mexique pour lutter contre l'afflux de demandeurs d'asile.

(Anthony Esposito; Jean Terzian pour le service français)