Téléchargez
notre application
Ouvrir

Israël : Inculpation de l'homme qui a craché sur l'ambassadeur de Pologne

reuters.com  |   |  285  mots

JERUSALEM (Reuters) - Erik Lederman, un architecte israélien de 65 ans qui a craché mardi à Tel Aviv sur l'ambassadeur de Pologne en Israël, a été inculpé jeudi d'agression et de menaces, a-t-on appris de source judiciaire.

S'il est reconnu coupable, il risque une peine maximale de cinq ans de prison.

Erik Lederman a présenté des excuses, affirmant qu'il s'était énervé contre le conducteur de la voiture qui avait klaxonné et qu'il ignorait qui se trouvait à bord du véhicule.

Selon son avocat, Lederman venait d'être refoulé de l'ambassade après avoir tenté d'obtenir des renseignements sur la restitution des biens juifs. Il affirme qu'un employé de l'ambassade a proféré une insulte antisémite alors qu'il était sur place, ce que conteste l'ambassadeur Marek Magierowski.

A la suite de cet incident, l'ambassadrice d'Israël en Pologne, Anna Azari, a été convoquée au ministère polonais des Affaires étrangères et le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a dénoncé une "attaque raciste".

Les relations entre Israël et la Pologne se sont détériorées ces derniers mois, le gouvernement conservateur et nationaliste polonais étant accusé par Israël de tolérer un regain d'antisémitisme dans le pays, ce qu'il dément.

Des centaines de militants d'extrême droite ont défilé samedi à Varsovie pour protester contre une loi américaine qui ordonne la restitution des biens juifs confisqués pendant ou après la Seconde Guerre mondiale.

Le gouvernement polonais affirme que la Pologne a été une victime de la Seconde Guerre mondiale et n'est donc tenue à aucune obligation financière.

(Dan Williams; Jean-Stéphane Brosse, Tangi Salaün et Guy Kerivel pour le service français)