Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les démocrates pourront demander à DB de transmettre des documents sur Trump

reuters.com  |   |  371  mots
Les democrates pourront demander a db de transmettre des documents sur trump[reuters.com]
(Crédits : Kamil Krzaczynski)

NEW YORK (Reuters) - Donald Trump, trois de ses enfants et la Trump Organisation ont été déboutés mercredi de leur recours visant à empêcher Deutsche Bank AG et Capital One Financial de transmettre aux parlementaires démocrates des documents financiers qui les concernent.

Un juge de New York a jugé que le Congrès disposait de l'autorité suffisante pour exiger ces documents, autorisant ainsi les banques à les communiquer aux deux commissions de la Chambre des représentants en ayant fait la demande par voie d'assignation le mois dernier.

Deutsche Bank a annoncé dans la foulée qu'elle se conformerait à la décision de justice. Capital One n'a pas effectué de déclaration pour le moment.

Les avocats du président devraient faire appel de cette décision.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de la Maison blanche.

Depuis son élection, Donald Trump s'efforce de ne publier aucun document susceptible d'éclairer sa situation financière et fiscale, rompant avec une tradition bien ancrée.

Il a promis le mois dernier de combattre toute les requêtes adressées par la Chambre et exprimé une opposition d'autant plus vive depuis la publication du rapport du procureur spécial Robert Mueller.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, l'a accusé mercredi de se livrer à une "opération de dissimulation".

Donald Trump a réagi peu après en annulant une réunion à la Maison blanche avec la présidente de la Chambre et le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, consacrée aux projets d'investissements dans les infrastructures.

"Je ne fais pas de dissimulation", a déclaré Donald Trump, ajoutant qu'il refusait de travailler avec les démocrates sur les projets de grands travaux en raison de leurs investigations "bidon".

Lundi, un juge fédéral de Washington a autorisé la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, à avoir accès aux informations qu'elle réclame sur la fortune personnelle et l'empire financier du président républicain.

(Brendan Pierson, avec Matt Schuffham à New York, Jeff Mason et Susan Cornwell à Washington; Nicolas Delame et Jean Terzian pour le service français)