Téléchargez
notre application
Ouvrir

Européennes : Philippe accuse le RN de desservir l'intérêt de la France

reuters.com  |   |  287  mots
Europeennes: philippe accuse le rn de desservir l'interet de la france[reuters.com]
(Crédits : Pool)

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a accusé jeudi le Rassemblement national (RN), dont la liste est donnée légèrement en tête pour les élections européennes de dimanche devant la liste de la majorité présidentielle, d'avoir desservi "l'intérêt de la nation" au Parlement européen à Strasbourg.

"Ce que je comprends de ce qu'ils ont voté de façon systématique, c'est qu'en rien ils n'ont voté pour donner à l'Europe des instruments qui auraient permis d'affermir les intérêts de la France", a déclaré le chef du gouvernement sur CNews.

"Je trouve ça assez intéressant de constater que ceux qui à Paris ou partout en France tiennent des discours sur la nation sont en fait ceux qui à Strasbourg desservent l'intérêt de la nation", a-t-il ajouté.

Les soutiens de la liste Renaissance de la majorité présidentielle La République en marche (LaRem)-MoDem ont accentué leurs attaques depuis plusieurs jours contre la liste du Rassemblement national (ex-Front national).

Lors d'un déplacement à Biarritz la semaine dernière, Emmanuel Macron s'en est violemment pris au bilan de la formation d'extrême droite à Strasbourg, estimant qu'il s'agissait d'"une catastrophe pour le pays comme pour l'Europe".

Face aux critiques, la présidente du RN, Marine Le Pen, a répliqué en défendant un bilan "fantastique", estimant avoir avec ses "alliés, donné au peuple la possibilité de profondément réorienter la construction européenne" et se réjouissant qu'"aujourd'hui tout le monde [était] protectionniste".

Selon un sondage BVA-Orange publié mercredi, le RN est en tête des intentions de vote pour les européennes, à 23%, juste devant LaRem-Modem, stable à 22%.

(Marine Pennetier, édité par Danielle Rouquié)