Téléchargez
notre application
Ouvrir

EUROPÉENNES : L'immigration, une "ligne rouge" pour le Fidesz

reuters.com  |   |  258  mots
Europeennes: l'immigration, une ligne rouge pour le fidesz[reuters.com]
(Crédits : Bernadett Szabo)

PARIS (Reuters) - Le parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban, le Fidesz, refusera de siéger dans le prochain Parlement européen au sein du PPE si ce dernier s'allie avec des partis pro-immigration, a déclaré jeudi le ministre des Affaires étrangères hongrois à Reuters.

"Nous espérons que le PPE reviendra à la position qui était la sienne quand nous l'avons rejoint. (...) S'il fait alliance avec les partis pro-immigration, ce sera pour nous une ligne rouge", a souligné Peter Szijjarto en marge d'une réunion ministérielle du Conseil de l'OCDE, à Paris.

Le thème de l'immigration domine la campagne pour les élections européennes du 26 mai en Hongrie où Viktor Orban, qui n'a de cesse de batailler contre les "bureaucrates" de Bruxelles, agite la menace d'une "submersion musulmane" en Europe.

Face à une opposition divisée, le Fidesz est donné en tête du scrutin avec environ 30% des intentions de vote.

"Pour redonner à l'Europe sa force, nous avons besoin d'Etats membres forts, qui restent fidèles à leur histoire religieuse et culturelle", explique Peter Szijjarto, qui est membre du Fidesz.

Le Parti populaire européen (PPE), formation la plus importante du Parlement européen sortant, a décidé en mars dernier de suspendre de ses rangs le parti de Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, pour sanctionner les "dérapages" répétés du dirigeant souverainiste, sur l'immigration notamment.

Le PPE inclut notamment le parti français Les Républicains et la CDU de la chancelière allemande Angela Merkel.

(John Irish, version française Sophie Louet)