Téléchargez
notre application
Ouvrir

Quatre morts sur les pentes de l'Everest, Elisabeth Revol au sommet

reuters.com  |   |  250  mots
Quatre morts sur les pentes de l'everest, elisabeth revol au sommet[reuters.com]
(Crédits : Navesh Chitrakar)

KATHMANDOU (Reuters) - Trois himalayistes indiens et un guide népalais ont trouvé la mort ces deux derniers jours sur les pentes de l'Everest, ce qui porte à sept le nombre de tués depuis le début de la période la plus propice à l'ascension du point culminant de la planète, rapportent vendredi les autorités népalaises.

Cent vingt grimpeurs ont atteint le sommet jeudi, mais certains ont dû patienter longtemps en raison de la surfréquentation de la voie normale, ce qui a pu aggraver leur état, soulignent-elles.

Parmi eux se trouvait Elisabeth Revol, qui est devenue la première Française à réussir l'ascension sans oxygène, un an et demi après son sauvetage hors normes au Nanga Parbat, rapporte la presse. Elle a en outre gravi vendredi le Lhotse voisin (8.516 m).

Les trois grimpeurs indiens décédés sont deux femmes agées de 49 et 54 ans originaires de Bombay et de l'Etat d'Odisha, dans l'est de l'Inde, et un jeune homme de 27 ans, qui habitait Pune, dans l'Ouest. Tous trois sont morts à la descente, après avoir atteint le sommet, situé à 8.850 mètres.

Le jeune homme est mort de déshydratation et d'épuisement "après avoir été pris dans l'embouteillage de grimpeurs", a déploré la compagnie de guides Peak Promotion.

Les autorités népalaises ont délivré 379 permis d'ascension de l'Everest pour la saison qui doit s'achever à la fin du mois.

(Gopal Sharma, Jean-Philippe Lefief pour le service français)