Téléchargez
notre application
Ouvrir

La presse officielle chinoise dénonce la contestation à Hong Kong

reuters.com  |   |  254  mots
La presse officielle chinoise denonce la contestation a hong kong[reuters.com]
(Crédits : Thomas Peter)

SHANGHAI (Reuters) - Le mouvement de protestation à Hong Kong contre un projet de loi sur les extraditions, qui faciliterait le transfert de suspects en Chine afin qu'ils y soient jugés, "détruit" la réputation de la ville, écrit jeudi la presse officielle chinoise, dénonçant une "anarchie" qui nuit à la règle de droit.

Des heurts ont éclaté mercredi à Hong Kong, où des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées aux abords du Conseil législatif, le parlement local, pour protester contre le projet de loi. Une nouvelle journée de contestation est prévue jeudi.

Devant la forte mobilisation, les débats parlementaires sur le texte controversé ont été ajournés sine die. L'assemblée est dominée par les élus pro-Pékin.

Les amendements proposés respectent les conventions internationales, écrit le China Daily, publication officielle en langue anglaise, mais "le camp de l'opposition et ses commanditaires étrangers semblent disposés à s'y opposer pour servir leurs propres desseins au détriment de la règle de droit, de la sûreté publique de la ville et de la justice".

Dans une tribune distincte, le Global Times accuse les "forces radicales de l'opposition" et les "puissances occidentales qui les soutiennent" d'avoir enflammé le débat et de lui avoir donné une tournure politique.

"Ce n'est pas une direction sage pour Hong Kong", ajoute le tabloïd aux accents nationalistes dirigé par le Quotidien du Peuple, l'organe du Parti communiste chinois.

(David Stanway; Jean Terzian pour le service français)